SOS JEEP EN DETRESSE : réparation, entretien, restauration
Pour profiter de l'intégralité du forum vous devez être enregistré comme Membre et connecté .

Lors de votre enregistrement, merci de bien renseigner votre profil avec la Marque (Willys, Ford, Hotchkiss) et le Modèle (MA, MB, M38, M38A1, CJ, GPW, GPA, M201, ITM) de votre (vos) véhicule(s)

Nous avons certaines habitudes sur le forum :
- les messages commencent et finissent toujours par une simple formule de politesse. La courtoisie entre Membres est très importante pour nous.
- le vouvoiement est d'usage dans les posts.
Merci de vous conformer à ces usages.

Des caisses différentes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des caisses différentes

Message  BESSON le Ven 08 Aoû 2014, 19:40


Ce document est téléchargeable au format .pdf en cliquant sur le lien suivant :
Des caisses différentes

Les différences sont beaucoup plus nombreuses en ce qui concerne les caisses.
En effet, plusieurs modèles ont été utilisés pour la production des MB et GPW.
Les HOTCHKISS sont équipées de caisse spécifiques à la marque et quelques jeep reconstruites en Allemagne ont été équipées d’une caisse du fabricant allemand "ESKANOR".

Trois types de caisse ont été montées sur les jeep US durant leur production aux USA.
- Les caisses ACM type 1
- Les caisses FORD
- Les caisses ACM type 2

Des caisses de fabrication allemande « ESKANOR » ont été installées lors de la reconstruction de certaine jeep en Allemagne à Kaiserslautern à la fin des années 40 et au début des années 50.
Des caisses de fabrication française ont été installées sur les HOTCHKISS M201 6 et 24 volts à compter de 1955.
Plus tard, dans les années 90, des caisses d’origine asiatique et sud-américaine de facture discutable furent mises à disposition des collectionneurs désireux de restauré leur jeep. La qualité de ces caisses a considérablement évolué jusqu’à devenir aujourd’hui très intéressantes dans la mesure où les totalité des modèles de caisses ayant existé sont reproduites à l’identique et sont d’une qualité très satisfaisante.

Les caisses ACM type 1 :

Les caisses ACM type 1, montées sur les WILLYS MB depuis les « SLATGRILL » jusqu’à janvier 1944, d’abord frappées d’un « WILLYS » sur la panneau arrière (leur valant le surnom de scripted body ou WILLYS SCRIPTED). En principe, aucun jerrycan n’est installé sur les caisse ainsi estampillées, mais il existe des exception réalisées sur le terrain.
Ces caisses ne possèdent pas de prise de remorque.


Ces caisses possèdent des renforts avant de forme triangulaire percés de 5 trous.


Un numéro de caisse apparaît sur le côté extérieur, à l’extrémité du triangle (proche de la pate de fixation au châssis) du renfort avant gauche.  Il est lisible verticalement de base en haut.



L’implantation des renforts métalliques à profil "omega" visant à rigidifier la caisse suit un dessin totalement dissymétrique sur ces caisses.


Le panneau arrière ne comporte aucun renfort d’origine de forme triangulaire.


Ces renforts visant à rigidifier l’ensemble pour contrer les surpoids engendré par la roue de secours et le jerrycan (qui fit sont apparition fin 1942) ont pu être rajoutés et se trouveront alors boulonné sur les coffres à outils.


L’emboutissage au niveau des verrous de coffres à outils sont rond (flèche rouge sur l'image ci-dessous). Les couvercles des coffres sont lisses.(flèche bleue sur l'image ci-dessous).


Les renforts verticaux sous le tableau de bord ont une forme plutôt anguleuse (identique au modèle des caisses Ford contemporaines) et sont soudés sur le plancher.


Le coffre à réservoir a dans un premier temps été de forme anguleuse jusqu’au numéro de châssis 118600.


Les marche-pieds droit et gauche ne présentent qu’un seul trou de fixation pour l’aile placée du même côté.


Les premiers modèles de ces caisses ACM type 1 ne comportaient pas de boîte à gants.


A compter du numéro de châssis MB 120697, la boîte à gants a fait sont apparition. La tôle d’embase de cette boîte est nervurée par deux emboutissages parallèles. Ce détail sera repris sur les caisse ACM type 2 puis par les caisses ESKANOR et HOTCHKISS.



Les semelles d’appui de la banquette arrière sont de forme anguleuse (carré).


Les caisses FORD :

Les caisses FORD montées jusqu’en janvier 1944, sont d’abord frappées d’un « FORD » sur le panneau arrière (leur valant le surnom de scripted body ou de FORD SCRIPTED). En principe, aucun jerrycan n’est installé sur les caisse ainsi estampillées, mais il existe des exception réalisées sur le terrain. Ces caisses ne possèdent pas de prise de remorque.


Les renforts avants sont de forme plus arrondis et percés de 3 trous dont un, au centre, de forme ovale.
Aucun  numéro de caisse n’apparaît sur ces renforts.


L’implantation des renforts métalliques à profil "omega" suit dans ce cas un dessin parfaitement symétrique (symétrie axiale).


Le panneau arrière ne comporte aucun renfort d’origine de forme triangulaire. Ces renforts visant à rigidifier l’ensemble pour contrer les surpoids engendré par la roue de secours et le jerrycan (qui fit sont apparition fin 1942) ont pu être rajoutés et se trouveront alors boulonné sur les coffres à outils.


L’emboutissage au niveau des verrous de coffres à outils est rectangulaire et agrémenté de trois nervures.


Les couvercles de coffres sont nervurés.


Les renforts verticaux sous le tableau de bord ont une forme plutôt anguleuse (angle peu marqué) et sont soudés sur le plancher.


Les marche-pieds droit et gauche présentent deux trous de fixation pour l’aile placée du même côté.


La boîte à gants est présente depuis le début de la production. En revanche, le fond de la boîte est lisse et ne présente pas les nervures décrites pour les caisses ACM type 1.


Les caisses ACM type 2 :

Les caisses ACM type 2 montées sur les MB et GPW à compter de janvier 1944. Ces caisses présentent des similitudes avec les deux types de caisse précédents.

Les renforts avants sont identiques aux modèles FORD et un numéro de production est frappé sur celui de gauche sur la face avant (lisible verticalement de bas en haut).



Le dessin des renforts métalliques à profil "omega" est identique à celui du modèle FORD.

Les couvercles de coffres à outils sont nervurés et fournis par Ford.

Les emboutissages au niveau des verrous de coffres à outils (flèches bleues sur l'image ci-dessous) sont identiques aux modèles ACM type 1.


Le panneau arrière, portant la roue de secours et le jerrycan, est rigidifié par deux renforts triangulaires soudés sur les coffres à outils (flèche jaune sur l'image ci-dessus)

Les renforts verticaux sous le tableau de bord ont une forme arrondie et sont soudés et boulonnés sur le plancher.


Les marche-pieds droit et gauche ne présentent qu’un seul trou de fixation pour l’aile placée du même côté.




Sur les trois modèles de caisse d’origine US, le tableau de bord lui-même comporte une petite encoche visible entre l’éclairage de droite des instruments et la poignées de frein à main.


Les passages d’accès passagers et conducteur sont percés de trous ménagés pour accueillir des pressions fixant les demi-portes en toile.


Les tôles verticales des passages de roues arrières des trois modèles sont également caractéristiques des production US. Elles sont d’un seul tenant et rabattues sur le corps des passage de roues.
(au-dessus du passage de roue)


(en-dessous du passage de roue)


Sur le flanc droit, sous le passage du passager, quatre trous de forme ronde ont été percés parfois par les unités utilisatrices parfois par les usines (fin de production ACM type 2) pour l’installation d’un boîtier de raccordement radio.


Un autre orifice plus gros était parfois ménagé sur le plancher, sous le siège du passager avant pour installer un tube renfermant la câble d’alimentation radio.



Les caisses ESKANOR :

Les caisses ESKANOR, relativement rares, sont difficiles à identifier parce qu’elles  sont presque identiques aux caisses ACM type 2 à quelques détails près.

En effet, six différences essentielles sautent aux yeux :

- la présence d’un numéro de caisse sans la lettre « H » propre aux caisse produites par HOTCHKISS, au-dessus de l’emplacement du filtre à essence


- l’absence d’encoche sur le tableau de bord entre l’éclairage et la poignée de frein à main


- la présence de deux trous de forme ovale dans chaque marche-pieds


- la présence de trous (cerclés en bleu et jaune sur l'image ci-dessous) autour des passages conducteur et passagers pour la fixation des pressions des demi-portes en toile. Mais la répartition de ces trous est différente de celle des caisses US (cerclés en bleu et rouge sur l'image ci-dessous


- la présence de deux petits trous ou rivets fixant parfois encore la plaque mentionnant ESKANOR à l’aplomb du support d’avertisseur sur le côté gauche de la caisse.


- la forme des renforts de caisse placés à l'intérieur de l'habitacle. ils sont courbes comme sur les caisses ACM type 2 et non anguleux comme sur les HOTCHKISS ou les ACM type 1 et les GPW.



Les caisses HOTCHKISS :

Les caisses produites par HOTCHKISS pour ses HOTCHKISS licence WILLYS MB (465 premières produites étaient vraisemblablement identiques aux caisses ACM type 2 exception  l’encoche du tableau de bord et les couvercle de coffres à outils lisses.

Les caisses produites pour les M201 6 et 24 volts sont quant à elles un peu différentes.

Les renforts avants sont d'une forme similaire au modèles ACM type 2 et FORD mais le trou centrale est de forme différente et présente une sorte de pointe vers l’avant.


Le numéro de caisse est frappé directement sur le tablier avant juste au-dessus de filtre à essence (placé à droite). Ce numéro est précédé d’un « H »  pour HOTCHKISS.


Le panneau arrière, portant la roue de secours et le jerrycan, est rigidifié par deux renforts identiques aux modèles US sur les modèles produits en 6 volts , mais en « L » soudés sur les coffres à outils sur les modèles produits en 24 volts.


Les renforts verticaux sous le tableau de bord ont une forme anguleuse (angle bien marqué indiqué par la flèche jaune sur les images ci-dessous) et sont soudés sur le plancher comme sur les caisses FORD.



Les tôles verticales des passages de roues arrières sont caractéristiques des production française. Elles sont agrémentées d’une pièce rapportée (soudée) de tôle triangulaire soudée sur le corps des passages de roues.
(au-dessus du passage de roue)


(sous le passage de roue)


Aucune encoche n’existe sur le tableau de bord (comme sur les caisses ESKANOR) mais un orifice est ménagé pour le contacteur de démarreur dans la tôle dès le numéro de châssis 8961, à partir duquel l’installation électrique sera passée au 24 volts.


Une embase est boulonnée sur aux deux coins arrières de la caisse, permettant de fixer deux supports MP 50 d’antenne radio. Un orifice ont été percé dans l’arrondi des coins pour passer le câblage de l’antenne.


Malgré tout, il est difficile aujourd’hui de trouver une caisse n’ayant subi aucune modification pour réparation ou même pour standardisation par les Etablissements de Réserve Générale du Matériel comme celui de La Maltournée, qui était exclusivement consacré à la jeep de 1946 à 1978. Des panneaux, des planchers ou le tableau de bord ont pu être modifiés ou intervertis.
Un marquage frappé dans la tôle au-dessus du marche-pieds droit indique vraisemblablement le type de modification qu’a subi la caisse. Ce marquage constitué d’une lettre « R » suivie d’un ou deux chiffres peut- être présent sur une caisse d’origine US (ACM type 1 ou 2 et Ford GPW), une caisse allemande (ESKANOR) ou encore française (HOTCHKISS).

C’est essentiellement le signe de ce que cette caisse est passée en reconstruction à La Maltournée.
avatar
BESSON
Admin

Code du département (ou pays si hors de France) : Sarthe
Date d'inscription : 02/01/2013
Messages : 1753

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum