SOS JEEP EN DETRESSE : réparation, entretien, restauration
Pour profiter de l'intégralité du forum vous devez être enregistré comme Membre et connecté .

Lors de votre enregistrement, merci de bien renseigner votre profil avec la Marque (Willys, Ford, Hotchkiss) et le Modèle (MA, MB, M38, M38A1, CJ, GPW, GPA, M201, ITM) de votre (vos) véhicule(s)

Nous avons certaines habitudes sur le forum :
- les messages commencent et finissent toujours par une simple formule de politesse. La courtoisie entre Membres est très importante pour nous.
- le vouvoiement est d'usage dans les posts.
Merci de vous conformer à ces usages.

Dépose du moteur GO-DEVIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dépose du moteur GO-DEVIL

Message  BESSON le Ven 25 Oct 2013, 10:47

Ce document est téléchargeable au format .pdf en cliquant sur le lien suivant :
DEPOSE DU MOTEUR GO-DEVIL

Cette opération, simple, peut s’effectuer sans gros soucis et surtout sans avoir à déposer ni la caisse, ni les ailes ou la calandre. Ainsi, un échange moteur ou une intervention sur l’embiellage et/ou l’embrayage se retrouve largement simplifiée.
Il faudra disposer d’un moyen de levage stable et assez haut pour passer le moteur par-dessus la calandre (on pourra déposer cette calandre par manque de hauteur de levage) ainsi que de sangles assez résistantes pour supporter un poids d’environ 170 kg (moteur accompagné de sa dynamo)
Pour la dépose :
1- Débrancher la ou les batteries et les déposer pour les modèles 6 et 24 volts
2- Vidanger le circuit de refroidissement en ouvrant les deux robinet de vidange (l’un sur la durite inférieur du radiateur et l’autre sur le bloc derrière la dynamo) et en déposant le bouchon de remplissage du sommet du radiateur (flèche bleue sur la 3ème image).






3- (facultatif) Vidanger le carter moteur si une intervention est prévue sur l’embiellage (c’est plus simple moteur posé sur le châssis)
4- Déposer les quatre durites caoutchouc reliant le moteur au radiateur (flèches jaunes ci-dessous)
5- Déposer la barre de maintien du radiateur (barre métallique rattachée à la caisse visible ci-dessus) ainsi que les deux écrous de fixation du radiateur derrière la première traverse du châssis



6- Retirer le radiateur
7- Déposer le filtre à air ainsi que le coude placé au-dessus du carburateur



8- Débrancher :
- la durite d’essence (raccord souple entre filtre et moteur)



- la durite d’huile (entre le moteur et l’indicateur de pression d’huile)



- la sonde de température d'eau vissée dans la culasse (débrancher le câblage sur les modèles électriques 24 volts).




- le tube d’échappement du collecteur (un écrou – flèche jaune, un boulon – flèche bleue)



- le câble tendeur-moteur relié à la traverse sous les BV/BT,



- la tresse de masse fixée entre deux écrous sur la culasse,



- le carburateur (voire le déposer par soucis de sécurité) des commandes d’accélérateur à pied, à main et de starter



- le démarreur (deux vis de fixation – flèches bleues et câble d’alimentation – flèche jaune)



- les câbles reliant le régulateur à la dynamo



- débrancher le câble reliant la bobine au contacteur d’allumage du tableau de bord pour les modèles 6/12 volts



9- Déposer les six boulons de fixation de la cloche d’embrayage (deux en bas de la cloche – flèches bleues, deux à hauteur de l’orifice du démarreur et en vis à vis dont les vis resteront en place et deux 15 cm plus haut – flèches jaunes). Il en restera deux à déposer mais ils sont inaccessible dans un premier temps.



10- Déposer l’écrou de fixation du moteur sur chacun des deux silentblocs avants.
11- Après avoir légèrement soulevé le moteur du châssis au moyen d’un chèvre, déposer les deux silentblocs et laisser reposer le moteur sur les deux supports de silentblocs (il sera donc directement en appui sur le châssis et sur le silentbloc de boîte de vitesse qui par sa souplesse autorise cette manœuvre). Ainsi le moteur semble plonger vers l’avant découvrant maintenant les deux derniers boulons de fixation de la cloche d’embrayage.



12- Déposer ces deux derniers boulons et libérer la pédale d’accélérateur de la tringlerie (goupille fendue)



13- Lever progressivement le moteur pour l’amener à la position horizontal
14- Faire glisser le moteur vers l’avant pour libérer le pignon à queue de la boîte de vitesse du mécanisme d’embrayage.
15- Retirer le moteur de son compartiment.


Pour la repose, il convient de procéder de manière inverse en prenant soin d’aligner le pignon à queue de la boîte de vitesses avec le centre du disque d’embrayage. Si les cannelures ne se présentent pas en vis à vis, faire tourner l’embiellage par le biais de l’écrou verrouillant la poulie de vilebrequin.
La manœuvre n'est pas insurmontable pour peu que l'on s'arme de courage et de patience (quoique ce ne soit pas très long).
avatar
BESSON
Admin

Code du département (ou pays si hors de France) : Sarthe
Date d'inscription : 02/01/2013
Messages : 1701

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum