SOS JEEP EN DETRESSE : réparation, entretien, restauration
Pour profiter de l'intégralité du forum vous devez être enregistré comme Membre et connecté .

Lors de votre enregistrement, merci de bien renseigner votre profil avec la Marque (Willys, Ford, Hotchkiss) et le Modèle (MA, MB, M38, M38A1, CJ, GPW, GPA, M201, ITM) de votre (vos) véhicule(s)

Nous avons certaines habitudes sur le forum :
- les messages commencent et finissent toujours par une simple formule de politesse. La courtoisie entre Membres est très importante pour nous.
- le vouvoiement est d'usage dans les posts.
Merci de vous conformer à ces usages.

Boite de vitesse T84

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Boite de vitesse T84

Message  jeepy85 le Mar 25 Avr 2017, 18:52

Ce document est téléchargeable au format .pdf en suivant le lien ci-dessous :
DEMONTAGE ET REMONTAGE DE LA BOÎTE DE VITESSE T84J


DEMONTAGE ET REMONTAGE
DE LA BOÎTE DE VITESSE T84J

La boîte de vitesse T84J des jeeps WILYS MB,  FORD GPW et HOTCHKISS M201 se présentent de la même manière et différents schéma en coupe et en éclaté sont disponibles dans les divers documents traitant de l’entretien périodique ou de le réparation.

Le schéma éclaté disponible dans le TM-10-1513 US.

Le Schéma en coupe visible dans le SNL-G 503

et le schéma disponible dans la brochure technique d’étude de la jeep présentée dans la fascicule édité par l’Ecole d’Application de l’Arme Blindée Cavalerie de SAUMUR.
C’est ce dernier document qui est repris pour explications dans ce tutoriel.

Nous partons d'une BDV vidangée et déposée :
retirer le couvercle
ôter le sélecteur de vitesses (attention à récupérer la rondelle incurvée)


retirer la tulipe support de butée d’embrayage

retirer les vis de blocage des fourchette de sélection de vitesse

fourchette de 1ère/marche arrière

et  seconde/troisième

retirer le guide de fourchette avec un long tournevis (attention à retenir les ressorts et les billes de verrouillage, sinon elles vous sautent à la figure)



retirer la plaquette de verrouillage placée entre l’axe de train fixe et l’axe de pignon inverseur de marche arrière

retirer l’axe du train fixe de la boîte en le chassant avec une tige métallique ou un long tournevis. Le train fixe tombera alors dans le fond du carter avec ses bagues bimétal de calage longitudinal.
retirer l’arbre secondaire (arbre cannelé portant le différentiel, le pignon fou de seconde vitesse et les pignon de première et de marche arrière, par le dessus du carter


retirer le pignon à queue (ou arbre primaire en orange sur le schéma ci-dessus) de son logement en ,prenant garde de faire attentions aux treize rouleaux (en jaune sur les schémas ci-dessus et image ci-dessous) de roulement qu’il contient.

retirer le train fixe du fond du carter et les bagues bimétal.


l’arbre secondaire peut alors être contrôlé et ses éléments dissociés. Le démontage est aisément réalisable en retirant le jonc placé à l’extrémité de l’arbre cannelé.

l’ensemble regroupe l’axe, le jonc, le pignon de synchro (corps, pignon ressorts, doigts, bagues laiton), le pignon fou de seconde et le pignon de première/marche arrière

retirer le pignon inverseur de marche arrière et son axe

retirer le joint spi de sortie de boîte pour le remplacer
Il convient dès lors de contrôler chaque pièce. Si le doute subsiste sur une pièce, la remplacer !

Une fois toutes les pièces propres, le remontage peut débuter en n’hésitant pas à huiler abondamment les éléments à l’assemblage.
Le remontage s’opère dans le sens inverse du démontage. Une petite astuce permettra néanmoins de positionner le train fixe plus bas que la normal jusqu’à ce que le pignon à queue et l’arbre secondaire soient en place.
Cette astuce consiste à placer un fil de fer sous le train fixe afin de la relever pour insérer enfin l’axe porteur dans le train fixe lui-même à travers le carter de boîte. Les cales bimétal devront être en place copieusement enduite de graisse afin qu’elles collent au carter sans trop bouger à l’arrivée du train fixe.

Une autre astuce consiste à placer à nouveau la tige métallique utilisée pour le démontage. Ainsi les cales ne tomberont pas au fond du carter au moment le plus inopportun.
remplacer le roulement du pignon à queue en contrôlant l’épaisseur du jonc placé autour. Les joncs récents sont parfois trop minces et il vaut mieux y placer l’ancien modèle sous peine de soucis de fonctionnement des engrenages de la boîtes.

insérer le pignon à queue à son emplacement en prenant soin de ce que les rouleaux placés à l’intérieur ne tombent pas, retenus par leur jonc élastique (les enduire copieusement de graisse est une très bonne solution)

insérer l’arbre secondaire en utilisant la méthode de démontage en prenant soin de ne pas déloger les rouleaux collés par la graisse dans le pignon à queue.

- placer un joint spi neuf en sortie de boîte une fois l’arbre secondaire en place avec un outil adapté (un tuyau du diamètre du corps du joint spi).
- placer les fourchettes à leurs emplacements respectifs (pignon de synchro et pignon de ère/marche arrière).
- placer les ressorts de billes de verrouillage dans leur logement ainsi que les billes.
- appuyer au moyen d’une clé 6 pans mâle, d’un diamètre proche de l’orifice, sur chacune des billes et pousser la tige guide  correspondante au travers du corps de carter de boîte (la bille est ainsi prisonnière et ne s’envolera pas joyeusement pour faire rager l’apprenti mécanicien.
- insérer les vis de blocage dans les fourchettes une fois les guides en place dans les deux parois du carter. Serrer les vis modérément sans les casser (grosse galère en vue si c’est le cas).
- remettre le train fixe en place en retournant la boîte de vitesse sur l’établi. Le fil de fer se retirera aisément une fois l’axe du train fixe en place. Dans le cas de la seconde astuce, l’axe du train fixe poussera délicatement la tige métallique et prendra sa place naturellement.
- placer la plaquette de verrouillage des deux axes en la faisant glisser le long du plan de joint de la boîte.

placer l’arrêtoir de tige guide de fourchette sur le haut du carter une fois la tulipe remise ne place.


placer un roulement de sortie de boîte étanche neuf et préparer la mise en place de la boîte de transfert sans oublier le doigt de verrouillage guide de fourchettes entre les deux carter (saignée formée dans le carter de BT)


Il ne faut pas tarder à assembler les deux boîtes afin de supprimer le risque de voir l’arbre secondaire reculer assez pour que les rouleaux placés dans le pignon à queue ne tombe dans le fond de la boîte de vitesse ou que l’un des rouleaux se place de travers, ce qui imposerait un nouveau démontage.
- placer le couvercle de boîte de vitesse, sans le levier de sélection, sans omettre de placer la rondelle ressort sous la platine de sélection sous le couvercle. L’absence du levier de vitesse permettra une mise en place plus simple si la caisse est sur le châssis.
-  Mettre en huile
- Démarrer
- BEAUCOUP d'appréhension !!!  ) embrayer et ...   ...   ça roule !!

(images issues du web, jeepy85, JLF, BESSON)
avatar
jeepy85
Jeeper émérite

Code du département (ou pays si hors de France) : Vendee
Date d'inscription : 18/12/2012
Messages : 390

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum